Sapin éthique : Mode d’emploi et 33 idées DIY (à faire soi-même) !

« Quoi, le mois de décembre a commencé et tu n’as toujours pas fait ton sapin ? » …Si toi aussi tu fais partie du club #SapinsRetardataires, bienvenue sur ce blog ! 🙂 La bonne nouvelle, c’est que ta maison n’a pas brûlé pour autant. La mauvaise, c’est que tu lorgnes peut-être sur tous ceux que tu vois défiler sur Pinterest et Instagram, en pestant contre le manque de temps (ou, disons le ouvertement, la flemme) qui t’empêche de t’y mettre.

(SOS SAPIN À VOTRE ÉCOUTE, Service disponible 24h/24…)

Pour commencer, quelques mots sur l’impact des sapins « conventionnels » et pourquoi ils deviennent de plus en plus has been.

On entend souvent la question « qu’est-ce qui est le plus écolo, un sapin naturel ou artificiel ? », d’un côté on coupe un arbre, de l’autre on produit du plastique… les infos qui suivent devraient te permettre d’y voir plus clair.

1. Le sapin naturel

Ahh, sa bonne odeur et son côté traditionnel… Difficile d’y renoncer. Bizarrement, aujourd’hui, le qualificatif « naturel » lui sied de moins en moins.

Une importation polluante : Les deux variétés dominantes sur le marché sont l’épicéa et le Nordmann ; si le premier est généralement cultivé en France, le second est souvent importé du Danemark (coucou l’empreinte carbone). Malheureusement, 80% des six millions de sapins achetés en France sont des Nordmann.

Des pesticides à cœur joie : La situation du sapin français n’est pas plus encourageante, en France, ils sont majoritairement plantés en rangs d’oignons sur un sol bien labouré et traité au glyphosate, au cas où de mauvaises herbes viendraient gêner leurs croissance. Bref, appauvrissement des sols, contamination de l’eau (ce petit village dans le Morvan en a déjà fait les frais)… l’impact n’est pas joli joli non plus. 

Des conservateurs chimiques : Les grandes surfaces proposent des sapins dès le mois de novembre ; le problème, c’est qu’ils sont alors coupés beaucoup trop tôt pour garantir leur « fraîcheur » jusqu’à Noël. Pour remédier à ça, les producteurs sont encouragés à pulvériser une sorte de laque chimique consistant à coller les aiguilles entre elles et ainsi conserver la forme du sapin. Alors, si on est un incontournable du sapin naturel, il vaut mieux attendre la première quinzaine de décembre pour se le procurer. 

Du « make-up » bien dégueu : Dernièrement, on a vu apparaître une nouvelle mode chez les sapins ! Une fine couche de neige artificielle pour un effet « cosy » garanti. Composée de polluant, elle est plutôt déconseillée à l’ingestion (alors, bien sûr, il n’est pas dans nos habitudes de lécher nos sapins… par contre j’ai un doute sur mon chat ou ma petite cousine); en bonus, à cause de cet artifice, le sapin ne sera pas recyclable.

Solutions

Pour acheter un sapin « vraiment » naturel, préférez les petites pépinières et les jardineries écologiques (comme Botanic) aux grandes surfaces. On peut aussi commander un sapin certifié biologique produit en Ariège sur France Sapin Bio. Après les fêtes, si vous avez pris un sapin en pot et que votre jardin s’y prête, vous pouvez le replanter (mais attention, ça prend de la place). Sinon, pensez à le déposer dans votre déchetterie afin qu’il soit recyclé en copeaux ou en engrais. Chaque année on trouve facilement des sacs à sapins, biodégradables et compostables, dont les profits sont reversés à Handicap International.

Encore mieux : louez votre sapin grâce au service Treezmas de Botanic qui le livre directement à votre domicile et vient le récupérer après les fêtes pour le replanter ensuite (100% écologique et zéro déforestation). Un sapin peut vivre des dizaines d’années (et emmagasiner un max de CO2 durant sa vie), alors offrez-lui une seconde vie ! 

Et pour l’aspect enneigé, on évite la neige artificielle et on opte plutôt pour une réalisation hyper simple à faire soi-même avec du blanc de meudon (Consoglobe nous explique comment procéder ici).

2. Le sapin synthétique

Alors, est-ce que c’est mieux ? Pas de suspense, la réponse est non. Enfin, sauf si on garde le même depuis plus de 20 ans, d’après l’étude du cabinet canadien Ellipsos. Mais en moyenne, les ménages français le renouvellent tous les 6 ans, ce qui représente un million des 6,5 millions de sapins achetés chaque année dans l’hexagone (les 5,5 millions restants sont naturels).

Bilan carbone sévère : pour être produit et transporté jusqu’à chez nous, chaque sapin artificiel émet environ 8 kilos de CO (contre 3 kilos pour le sapin naturel), on vous laisse faire le calcul. Allez, pour vous aider à réaliser : 8 millions de kilos équivalent à plus de 1000 bus à deux étages (en comparaison, ça représente l’impact carbone de mille indiens sur une année entière).

Solutions

Mieux vaut pencher pour un sapin naturel certifié écologique ou pour les idées suivantes de sapins à faire soi-même !

Sources :
– Consoglobe, Quel sapin choisir pour un Noël plus vert ?
Telerama, Votre sapin de Noël dopé aux pesticides, c’est ça la magie des fêtes
Futura Sciences, Sapin de Noël naturel ou artificiel, quel est le plus écologique ?
Consoglobe, Que représente 1 tonne de CO2 ?

Voici quelques idées pour t’aider à te lancer !

Elles sont classées par niveau, parce que chacun sa route, chacun son sapin (passe le message à ton voisin) :

Facile, autrement dit les sapins DIY « flemme » 😀
Moyen, une petite heure pour les réaliser
Bricolo, pour les pro du Do It Yourself ou les plus motivés !

D’ailleurs si tu décides de ne pas le faire du tout, il n’y a pas de mal à ça, chacun fait bien ce qu’il veut dans son salon.

Sapins DIY – Niveau Facile

(clique sur les images pour voir les tutos)

Le sapin en toute simplicité de Dany Brod
Le sapin en branches récupérées par Flore des Eco-Créateurs
Le sapin lumineux par Geneva Vanderzeil
Une guirlande led sur une branche ramassée (crédit photo : SvennGaarden)
Le sapin minimaliste chic de Homey Oh My
Rien de plus simple : un tableau noir et une craie pour dessiner son sapin comme BiancasWohnLust
Ciloubidouille nous donne une idée pour recycler nos vieux journaux !
Le sapin en masking tape et feuille recyclée de Joli Tipi
Le sapin "last minute" de BlogLovin'
Un sapin en livres comme celui de Sous Notre Toit (pas besoin de tuto ! :p)
Le sapin réalisé avec vos photos préférées ! Une idée super originale détaillée par Bee Made
L'escabeau décliné en sapin avec trois fois rien (via Tuxboard, pas de tuto)

Sapins DIY – Niveau Moyen

(clique sur les images pour voir les tutos)

Le sapin suspendu de Pöm le Bonhomme
Le sapin en pliage de livre recyclé par Le Petit Atelier de Béa
Le sapin 3D en carton à faire avec les enfants ! Par 1 maman 2 filles
Le sapin en pages de vieux livre recyclé de l'Appartement 9B (vidéo)
Le sapin en carton, tuto par Etat de Nature
Le sapin en perles du blog Miss Etc
Le sapin mural, tuto par La Petite Fabrique de Rêves
Le sapin en bouchons de liège recyclés par Jules Coton
Le sapin en boîtes d'oeufs recyclées de Mamma Felice (bon, en italien celui-ci, mais les images sont très claires :p)
Le sapin en boîtes d'allumettes de La Maison de Loulou qui peut aussi faire calendrier de l'avent
Le sapin en origami sur My Little Day (qui donne le lien du tuto vidéo)
Autre déclinaison du sapin mural pour petits espaces, par Anna Kocharian sur Domino

Sapins DIY – Niveau Bricolo

(clique sur les images pour voir les tutos)

Le sapin perforé dans une planche de bois par Stéphanie Bricole
Le sapin en récup de Signs by Andrea (tuto en anglais avec images)
Le sapin en palettes du blog Travailler Le Bois
Le sapin suspendu un peu plus élaboré avec le tuto de Système D
Le sapin pèle-mêle au design épuré de Mademoiselle Claudine
Le tuto écrit par Shekinah pour faire son sapin en bouts de bois
Le sapin en planches récup' de Green Me Up
Le sapin suspendu de Lalole Blog (tuto en espagnol mais les images sont très explicites !)
Le sapin "naïf en couleurs" du blog Regards et Maisons

Vous pouvez trouver encore plus d’idées sur le site Pinterest ou passer voir du côté des créateurs d’Etsy. De nombreux magasins de déco comme Maisons Du Monde ou Cocktail Scandinave se sont aussi mis à vendre des sapins alternatifs en bois. C’est moins écolo que de les réaliser en récup, mais il vaut toujours mieux ça qu’un sapin en plastique ! 😉

Félicitations, (si ce n’était pas le cas) tu es désormais paré-e pour réaliser ton sapin éthique ! Si tu veux donner des idées à tes proches, partage cet article. 🙂

…Et toi, quel type de sapin as-tu choisi d’avoir cette année ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !